Résilience Enfance

Introduction

Notre organisation est une association loi 1901 ayant pour but d'aider à la reconstruction des enfants  victime de  maltraitance,   sous toutes ses formes.

Enregistrement Préfectoral n° W 784004686

N°  SIREN 839 144 508

N° SIRET  839 144 508 00018

 

Le bureau du conseil d'administration est implanté en Ile de France.

Il est constitué des membres fondateurs.

                                   Président

                                       Vice Président

                               Chargé de Sécurité

                                 Pilote

                                 Secrétaire Générale

                                 Trésorier Général

                                 Contact des enfants

                                 Boutiquier Général

 

  Antenne locale implantée en région Ile de France à Velizy-Villacoublay 78.

                                    Président

                                 Chargé de sécurité

                                 Délégué départemental

                                 Trésorier 

                                 Secrétaire 

                                 Guide

                                 Contacts des Enfants

                                 Boutiquier 

                                 Membres

                                 Adhérents

 

   

 

 

 

Objectifs

Nous apportons, aide, présence et soutien aux enfants maltraités.

 

 

Philosophie

Si vous pouvez aider un enfant,

vous n'aurez pas à passer des années à reconstruire un adulte.

 

Ne faites pas de promesses à un enfant que vous ne pourrez pas tenir,

la seule chose que vous ferez,

c'est détruire l'illusion de cet enfant qui croit en vous.

 

 

Chiffres clés

 

En France 


1 français sur 10 est touché par la maltraitance.


14% des français déclarent avoir été victimes de maltraitance au cours de leur enfance.


60% n’en ont parlé à personne.


Parmi ceux qui se sont exprimés, 64% n’ont pas été aidés.


Parmi ceux qui ont été aidés, l’aide apportée a permis de mettre fin à la maltraitance dans 60% des cas.


Les associations sont jugées pleinement légitimes pour agir, loin devant les service sociaux.  

Source : rapport Harris – octobre 2014